• facebook-square
  • Twitter Square

Cytomégalovirus. Journal d’hospitalisation (1992)

 

Paris, Seuil, 1992 (publication posthume)

 

Présentation :

« Ici, c’est un simple ‘journal d’hospitalisation’, 17 septembre - 8 octobre 1991. De courts fragments. Un virus qui s’ajoute à l’autre. Le corps devenant pour lui-même expérimental. Corps anonyme et corps propre. L’oeil qu’on risque de perdre et qui regarde, enregistre, découpe. Le devenir-aveugle, comme attrait de l’extrême, des ‘situations inconnues’. Rappels émus, cruels, de M. (Michel, Muzil, Foucault), à l’hôpital, mourant du même mal. Toujours le sens de soi comme fiction. L’ironie, menue, somptueuse. La tendresse. Amour des autres, ceux qui vous reconnaissent tel que vous aimez être. Refus de tous les autres. La méchanceté. La justesse. »

Raymond Bellour, « Vérités et mensonges », Le Magazine littéraire, février 1992, p.70.

Extrait :

« Il se crée, au moment de la souffrance intense exercée par le médecin sur le malade, curieusement, un sentiment d’amour et de respect que je crois réciproque. La souffrance a quelque chose de sacré. Le médecin qui a fait souffrir et le malade qui a souffert deviennent des sortes d’amis, de complices, mais il y a la pudeur. »

Hervé Guibert, Cytomégalovirus. Journal d’hospitalisation, Paris, Seuil, 1992, p.68.

This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now