• facebook-square
  • Twitter Square

Repères biographiques

Source : biographie succincte présente à  la fin de Photographies, Paris, Gallimard, 1993

 

Remise à  jour par nos soins

 

-----------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

 

1955 : Nait le 14 décembre, à Saint-Cloud (92). École primaire à Paris, puis études secondaires à La Rochelle ; il fait partie d’une troupe de théâtre : la Comédie de La Rochelle.

1973 : Il revient à Paris, échoue à l’Idhec et au Conservatoire.

1973-1977 : Écrit des critiques de cinéma pour diverses revues (Cinéma, Had, Les Nouvelles littéraires, 20 ans, Combat...).

1976 : Rencontre T... et C... Voyage en Italie.

1977 : Publication de La Mort propagande aux éditions Régine Deforges. Écrit une pièce de théâtre, Suzanne et Louise, dont il donne lecture à Avignon au Gueuloir. Début de sa collaboration au service culturel du journal Le Monde avec des critiques de photographie et de cinéma, jusqu’en 1985.

1978 : Publie un livre d’entretien avec Zouc aux éditions Balland. Il fait une série de photos, Les Coulisses du musée Grévin et commence à photographier ses grand-tantes. Rencontre Hans Georg Berger en octobre.

1979 : Exposition à la Remise du Parc : Les Coulisses du musée Grévin et Suzanne et Louise, bribes. Début de ses séjours sur l’île d’Elbe, au presbytère de Santa Catarina, chez Hans Georg Berger. Voyages à Sienne et à Palerme.

1979-1982 : Il collabore à la revue Minuit, dirigée par Mathieu Lindon. L’avant dernier numéro : « Une rencontre entre Eugène Savitzkaya et Hervé Guibert », Lettre à un frère d’Écriture.

1980 : Publication du roman-photo Suzanne et Louise aux Éditions Libres-Hallier. Exposition et présentation du livre Suzanne et Louise à la Galerie Agathe Gaillard. Exposition de groupe à La Rochelle : Photographier ceux qu’on aime, Carte blanche à Agathe Gaillard. Exposition à l’Arpa à Bordeaux. Exposition de groupe à la maison de la culture de Nantes.

1981 : L’Image fantôme aux Éditions de Minuit. Expose à la librairie Ombres blanches à Toulouse. Rencontre Vincent. Voyages à New York, Berlin, Varsovie. Entretien avec le photographe Duane Michals publié dans son livre Changements.

1982 : Les Aventures singulières aux Éditions de Minuit. Exposition à la maison de la Presse, à Nancy. Les Chiens aux Éditions de Minuit. Voyage avec deux enfants aux Éditions de Minuit. Voyage au Maroc.

1983 : Les Lubies d’Arthur aux Éditions de Minuit. Avec Patrice Chéreau : L’Homme blessé, scénario, aux Éditions de Minuit. Le film représente le France au festival de Cannes. Voyages à Amsterdam, Budapest, New York, Florence, Naples.

1984 : César du meilleur scénario original pour L’Homme blessé ; exposition à la galerie Agathe Gaillard : Le Seul Visage, catalogue aux Éditions de Minuit. Voyages au Japon et en Égypte.

1985 : Exposition de groupe à La Fundacion San Telmo, à Buenos Aires : Sueno y realidad. Des Aveugles aux Éditions Gallimard. Pour la sortie du livre, il est invité à « Apostrophes ». Fin de sa collaboration au Monde suite au licenciement d’Yvonne Baby. Il collabore à L’Autre Journal jusqu’en 1986. Des Aveugles obtient le prix de la Fondation Fénéon. Voyage en Andalousie.

1986 : Des Aveugles est mis en scènes par Philippe Adrien dans le cadre du Festival d’Automne au théâtre de la Tempête (Cartoucherie de Vincennes). Mes Parents, aux Éditions Gallimard.

1987 : Il est pensionnaire à la Villa Médicis jusqu’en 1989. Vous m’avez fait former des fantômes, aux Éditions Gallimard.

1988 : En janvier, il apprend qu’il est atteint par le sida. Les Gangsters aux Éditions de Minuit. Mauve le vierge aux Éditions Gallimard. Accompagnant des photographies d’Hans Georg Berger, le texte de L’Image de soi ou l’injonction de son beau moment paraît aux Éditions Blake and Co. Voyage À Lisbonne.

1989 : Fou de Vincent aux Éditions de Minuit. L’Incognito aux Éditions Gallimard. Le 15 juin, mariage avec C...

1990 : A l’ami qui ne m’a pas sauvé la vie aux Éditions Gallimard. Pour la sortie du livre, il est invité à « Apostrophes », le 16 mars. Préface le livre de Bernard Faucon : Tables d’hôtes et celui de Denis Laget : Peintre. Tournage de La Pudeur ou l’Impudeur de l’été 1990 à mars 1991.

1991 : 16 janvier : mort de Suzanne. Exposition à la Galerie Agathe Gaillard. Le Protocole compassionnel aux Éditions Gallimard. Invité unique à « Ex-libris » le 7 mars. Vice aux Éditions Jacques Bertoin (Écrit en 1979). Mon valet et moi aux Éditions du Seuil. Préface le livre-catalogue du peintre Miguel Barcelo : Le Peintre aux métamorphoses. Carole Laure, dans son album She says move on, chante un texte d’Hervé Guibert : « Mirage Geisho ». Voyages au Japon, à la Martinique, à Bora-Bora où il écrit Le Paradis. Dans la nuit du 12 au 13 décembre, il fait une tentative de suicide, il est transporté à l’hôpital Béclère à Clamart. Il y mourra le 27 décembre.

1992 : Il est enterré le 3 janvier sur l’île d’Elbe, selon son souhait. L’Homme au chapeau rouge, aux Éditions Gallimard. Cytomégalovirus, aux Éditions du Seuil. Diffusion de La Pudeur ou l’Impudeur sur TF1 le 30 janvier. Exposition à l’Institut français de Berlin, à l’École de Nîmes et au musée de L’Elysée, à Lausanne. Le 14 juillet, mort de T... à l’hôpital Saint-Antoine, à Paris.

1993 : Le Paradis aux Éditions Gallimard. Exposition à l’Institut français de Séville ; à l’Aula de Cultura de la BBK, à Bilbao ; au centre cultural Conde Duque, à Madrid ; à la Galerie Sephiha de Bruxelles ; à la bibliothèque de Romans. Photographies, livre de ses photos publié aux Éditions Gallimard avec en préface le texte « Sur une manipulation courante ».

1994 : Publication, aux Éditions Gallimard, de Vole mon dragon et de La Piqûre d’amour et autres textes suivi de La Chair fraîche. Vole mon dragon est mis en scène par Stanislas Nordey et présenté lors des XXIes Rencontres de la Chartreuse de Villeneuve-lez-Avignon ainsi qu’au théâtre de la Bastille. Rétrospective photographique Hervé Guibert à L’Abattoir, Chalon-sur-Saône. Organisation, par Jean-Pierre Boulé, d’un colloque Hervé Guibert à Londres.

1995 : Publication, aux Éditions Actes Sud, de Lettres d’Égypte (photographies d’Hans Georg Berger).

1997 : Publication, aux Éditions Les Autodidactes, d’Enquête autour d’un portrait (Sur Balthus) préfacé par Éric de Chassey.

1999 : Publication, aux Éditions Gallimard, de La Photo, inéluctablement (recueil d’articles sur la photographie publiés au Monde de 1977 à 1985). Le 14 décembre, à l'occasion de la sortie de La Photo, inéluctablement, table ronde à la Maison Européenne de la Photographie avec la participation d'Yvonne Baby, Agathe Gaillard, Robert Pujade, Guillaume Ertaud, Anne-Cécile Guilbard et Raymond Marcherel.

2001 : Publication, aux Éditions Gallimard, du Mausolée des amants (Journal de 1976 à 1991).

2002 : Exposition « Les objets » à la Galerie Agathe Gaillard, suivie d’une vente aux enchères de certains de ses objets, dirigée par maître Binoche, le samedi 26 janvier.

2004 : Exposition « Les garçons » à la Galerie Agathe Gaillard. Publication, aux Éditions Le Bleu du ciel, d’un coffret sonore : Hervé Guibert, Lecture suivie d’un entretien avec Jean-Marie Planes (entretien de 1986 enregistré à Bordeaux, au capc Musée d’art contemporain). En octobre, sur France Culture, dans le cadre de la semaine hommage à Michel Foucault, Vincent Josse réalise un hommage à Hervé Guibert : entretien avec Christine Guibert, Mathieu Lindon, Yvonne Baby, Agathe Gaillard, Patrice Chéreau. Création, à la Comédie de Reims, du Mausolée des amants, lecture par Patrice Chéreau et Philippe Calvario. Cycle de conférences sur Hervé Guibert du 24 novembre au 8 décembre, au Lieu Unique de Nantes, (Université pop’).

2005 : Réédition, aux Éditions Gallimard, de Suzanne et Louise. « Rencontres Hervé Guibert », à l’occasion de son cinquantième anniversaire, du 10 au 12 décembre chez Agnès B. et au MK2. Le Mausolée des amants, lecture par Patrice Chéreau et Philippe Calvario, à l’Opéra Comique, donne lieu à une soirée spéciale Hervé Guibert sur France Culture, le 12 décembre.

2006 : Soirée Hervé Guibert, le 20 mars, À l’IMEC, À l'occasion de l'inauguration du fonds d'archives Hervé Guibert. Jane Birkin, dans son album Fictions, chante un texte inédit d’Hervé Guibert : « Image fantôme - Pavane pour une infante défunte ». Mon valet et moi, adapté et joué par Emmanuel Landier, mis en scène par Annie Leclerc. Représentations à Paris et dans les Alpes-Maritimes. Nathalie Baye interprète, du 10 octobre au 30 décembre, Zouc par Zouc (mise en scène de Gilles Cohen) au théâtre du Rond-Point.

2007 : Exposition, du 20 avril au 23 mai, à la Slought Foundation, Philadelphia : « The Truth in Photography: The Work of Hervé Guibert ». Exposition, du 26 avril au 16 juin, au Cercle Sant Lluc de Barcelone. Réédition de Mauve le vierge chez Gallimard (L'imaginaire). Diffusion le 24/08, sur Arte, du documentaire de Dominique Gros Autofiction(s). Agathe Gaillard et Arnaud Genon y évoquent Hervé Guibert. Composition sonore Cytomégalovirus de Matthieu Combetteg jouée en création le 1er décembre à la Galerie Agathe Gaillard. Mise en scène de La Chair fraîche au Théâtre Mladinsko à Ljubljana par Ivica Buljan. L'œuvre sans fin, texte commandé à l'occasion du Xe anniversaire du Centre Georges-Pompidou, in : Centre Pompidou : trente ans d'histoire, Paris, Éditions du Centre Pompidou, 2007. Lambert Wilson adapte le texte « Image fantôme » d'Hervé Guibert dans son album Loin.

2008 : En février, à l'Institut Français de Varsovie, « A l’ami qui ne m’a pas sauvé la vie » d’après les textes de Guibert, mise en scène par Michal‚ Sieczkowski. Le 21 mars, À Drouot, vente aux enchères, de tableaux et d'affiches de films collectionnés par Hervé Guibert. Du 1 avril au 7 mai, exposition photographique réalisée en partenariat avec la galerie Agathe Gaillard, au Campus de la Doua, à Lyon. Matthieu Garrigou-Lagrange consacre, en juillet, sur France Culture, un numéro de Une vie, une œuvre à Hervé Guibert. Parution, chez Gallimard, des Articles intrépides, recueil d'articles publiés dans Le Monde entre 1977 et 1985.

2009 : Le 29 avril, parution de Hervé Guibert. L'écrivain photographe (Naïve / France Inter), projet sonore de Vincent Josse, textes lus par Juliette Gréco, Jean-Louis Trintignant, Anouk Grinberg, Cyrille Thouvenin, musique de Domnique A. Réédition de La Mort propagande (Gallimard, L'Arbalète) et édition en DVD de La Pudeur ou l'Impudeur (BQHL).

2010 : Anthony Doncque réalise le documentaire Guibert cinéma, diffusé en novembre avec La Pudeur ou l'Impudeur sur Ciné Cinéma.

2011 : « Hervé Guibert, photographe » : rétrospective à la Maison Européenne de la Photographie, du 9 février au 10 avril. Publication, aux Éditions Gallimard, de Hervé Guibert photographe, texte de Jean-Baptiste Del Amo. Guibert cinéma d’Anthony Doncque en DVD (Les films du paradoxe). Hervé de Brigitte Ollier (Filigranes). Parution, le 7 décembre, d’un numéro spécial Hervé Guibert de La Revue littéraire (n°. 51, éd. Léo Scheer) sous la direction d’Arnaud Genon, avec les contributions de René de Ceccatty, Christophe Donner, Arnaud Genon, Bénédicte Heim, Claire Legendre, Catherine Mavrikakis, Philippe Mezescaze, Mathieu Simonet, Abdellah Taïa et Bernard Faucon. Le 15 décembre, soirée Hervé Guibert à l’IMEC autour du film d’Anthony Doncque avec Arnaud Genon, Anthony Doncque et Serge Roué.

2012 : Le 7 février, le Conseil de Paris adopte à l'unanimité le voeu d'un député (Thierry Coudert) de baptiser une voie de la capitale "Hervé Guibert", en son honneur. La revue @nalyses consacre un dossier critique à Hervé Guibert. En septembre, Bulle Ogier lit Hervé Guibert, sur France Culture (Lecture du soir). Arnaud Genon publie L'Aventure singulière d'Hervé Guibert (Mon Petit Editeur).

2013 : Parution, en avril, de Lettres à Eugène, (correspondance Hervé Guibert - Eugène Savitskaya 1977-1987) aux éditions Gallimard. Réédition de Vice aux éditions Gallimard.

 

2014 : Exposition à la galerie Callicoon Fine arts (ici), New York, du 29 mai au 25 juillet.

 

2015 : Parutions aux éditions Gallimard l'Arbalète de L'Autre journal : articles intrépides 1985-1986. Tête de lecture :  Spécial Hervé Guibert (Yves Heck / Serge Roué) Paris, novembre. La Marathon des mots spécial Hervé Guibert (Toulouse, 2, 4, 5 décembre). Colloque international : Les chambres à soi de Hervé Guibert : photobiographies de l'intime, organisé par Nadia Setti et Fabio Libasci. La revue Roman 20-50 consacre un dossier à Hervé Guibert.

2016 : Hervé Guibert, le rêve du cinéma (exposition photo) Galerie Cinéma - Paris Du 18 novembre 2016 au 14 janvier 2017.

2017 : Le 9 Juin 2017, au Théâtre de la Pépinière à Paris, Vincent Dedienne et Pierre Deladonchamps lisent Guibert et Savitskaya. Adapté de la correspondance entre les deux écrivains. Hervé Guibert, la vie comme  fiction : exposition PhotoMed  à la Villa Méditerranée (13). La compagnie Il faut toujours finir ce qu'on a commencé propose son spectacle À  l’ami qui ne m’a pas sauvé la vie, Présence Pasteur, Avignon les 18 et 20 juillet.

2018 : Fou de de Vincent par Vincent Dedienne, Festival Emancipés, 26 mars, Théâtre de Vannes. Le palais des monstres désirables, exposition Hervé Guibert, Galerie Les douches, Paris, du 7 septembre au 28 octobre. Christophe Honoré évoque Hervé Guibert dans son spectacle Les Idoles, en septembre au théâtre Vidy-Lausanne puis en tournée d'octobre à janvier 2019.

2019 : Exposition à la galerie Callicoon Fine Arts, New York, du 6 janvier au 10 février. Les Idoles, de Christophe Honoré, au théâtre de l'Odéon du 11 janvier au 2 février. Réédition de Suzanne et Louise, Gallimard, Coll. L'Arbalète (agrémenté d'un dossier "La fabrique de Suzanne et Louise"). Le 5 avril, journée d’étude organisée par le Collège international de philosophie (dir. Claire Pagès, Vincent Jacques) :  « Hervé Guibert, l’envers du visible. Image et photographie » suivi d'un accrochage à la Galerie les Douches des photos de Suzanne et Louise. Exposition d'une sélection de photos effectuée par Les Douches Galerie, Paris Photo, du 7 au 10 novembre. Hervé Guibert, pièce de théâtre, RAMDAM centre d'art à Sainte-Foy-Lès-Lyon, du 8 au 10 novembre 2019, par le collectif Aubervilliers. Suzanne et Louise par Xavier Legrand, Maison de la Poésie, 11 novembre.

This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now