• facebook-square
  • Twitter Square

« Lettres à Eugène » – Hervé Guibert : Lecture en scène festival « Intimité Publique » (extrait) – Vincent Dedienne & Pierre Deladonchamps

Source : Reading Wild : http://readingwild.fr/les-lettres-a-eugene-herve-guibert-vincent-dedienne-pierre-deladonchamps-video/

Lettres — 11 mars 1982 : « As-tu compris ce qui se passe en ce moment de mon côté ? Il me manque un interlocuteur, et je t’ai élu, peut-être à tort, comme tel… ».

Quand Hervé Guibert découvre le jeune auteur belge Eugène Savitzkaya à travers son roman « Mentir » publié à la fin des années 80 aux éditions de Minuit, c’est le coup de foudre.

Nous sommes en 1977, Hervé Guibert et Eugène Savitzkaya sont tous les deux nés en 1955, et ils viennent tous deux de publier leur premier roman.

Avec Eugène, Hervé découvre un frère d’écriture ! Il décide de tenter avec lui  la relation textuelle. Première missive. Premiers mots. Hervé Guibert a aimé « Mentir ». Il envoie à Eugène son propre livre.

Ils se rencontreront à Paris, feront interview commune, s’aimeront.

Eugène écrira peu. Hervé beaucoup.

Les « Lettres à Eugène » publiées aux éditions Gallimard sont comme un journal délicat d’un amour impossible, et pourtant total.

Ce 9 juin 2017, les comédiens Vincent Dedienne et Pierre Deladonchamps ont donné une lecture lumineuse et inédite de ces amours épistolaires dans le cadre du festival « Intimité Publique » au Théâtre de la Pépinière.

Une lecture en scène dirigée par Richard Brunel. Adaptation Anne Rotenberg et Gérald Stehr .

This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now